Pulsa 'Intro' para buscar o 'Esc' para salir
Blog thumbnail

Kreuzberg: Le Quartier Turc de Berlin

Kreuzberg: Le Quartier Turc de Berlin

Blog thumbnail ,

Kreuzberg : entre bohème et Multi-Kulti - le quartier qui bouge !

La ville de Berlin est immense et les quartiers ont chacun une identité et une atmosphère particulière. Dès que vous arrivez dans le quartier de Kreuzberg, vous ne pourrez que remarquer les influences orientales et turques de la population. Des restaurants émanent des senteurs épicées et vos oreilles auront de la peine à identifier les langues parlées. Dans ce quartier, vous aurez un bel exemple de ce que l’on appelle en allemand le  Multi-Kulti, la diversité multiculturelle.  Ce quartier, enclavé par le Mur dès 1961, fut dès cette époque le paradis des squatteurs et des artistes. Lieu de création sauvage et refuge pour les non-conformistes, il est l’objet de spéculations immobilières depuis des années, car vous y trouverez de magnifiques bâtiments du 19ème siècle donnant sur le canal ou des espaces de verdure.  Le nom de ce quartier a été donné par une élévation naturelle sur laquelle a été installée une croix de fer pour commémorer les guerres de libération contre Napoléon. La Croix de Fer était une médaille militaire accordée pour acte de bravoure jusqu’en 1945. Ce monument est au cœur d’un petit parc nommé Viktoria Park. Il y a de nombreux quartiers à Berlin et pour comprendre comment ils fonctionnent et ce qu’est un Kiez, lisez notre article sur les Quartiers de Berlin.

LES TURCS À KREUZBERG

Les Turcs sont arrivés dans l’ouest de l’Allemagne et à Berlin-Ouest après la Seconde Guerre Mondiale dans le cadre d’un programme de « travailleurs invités » pour participer à la reconstruction du pays. Ils vont privilégier le quartier de Kreuzberg – le Mont de la Croix en allemand – car les loyers étaient bas et ils ont eu l’opportunité de créer leurs entreprises et de conserver leurs racines. Les Turcs sont aujourd’hui la plus grande minorité ethnique à Berlin, avec presque un quart de millions de personnes d’origine turque. Ce n’est donc pas par hasard que le kebab aurait été inventé dans ce quartier. Pour vous plonger dans l’atmosphère de ce quartier, visitez le marché turc qui se déroule tous les mardis et vendredis le long du Landwehrkanal, le canal de Berlin. Ne vous y prenez pas trop tôt – ne le faites d’ailleurs jamais à Berlin – ce marché ouvre ses portes à 11 heures du matin. Vous y trouverez de superbes étalages de légumes, des étoffes, des stands de nourriture, mais aussi des fromages suisses, du miel de la région et de l’encens indien.

PUNKS ET AUTRES ALTERNATIFS À KREUZBERG

Vous verrez dans ce quartier plein d’espaces autogérés, du jardin aux habitations en passant par tout un éventail d’offres culturelles et de commerces. Ce quartier aux nombreux immeubles vides suite à la Seconde Guerre Mondiale a servi de terre d’accueil à de nombreux anticonformistes, des punks aux militants écologistes, des projets féministes aux scènes techno undergrounds.  Lors de la division allemande, il était interdit aux jeunes hommes vivant à Berlin-Ouest de faire leur service militaire. Il y a eu donc un afflux de jeunes réfractaires de toute l’Allemagne de l’Ouest qui se sont installés dans ce quartier pour y expérimenter de nouvelles formes de vie. C’est dans ce contexte que des artistes comme Iggy Pop ou David Bowie se sont installés à Berlin pour quelques temps. Cet espace de liberté fut le terreau de nombreuses expériences sociales et militantes de la gauche et de l’extrême-gauche. Au cours du temps, les squats sont devenus des espaces d’habitation autogérés légaux – et avec une belle structure disciplinée allemande. Les autos-entrepreneurs et les créatifs se partagent des espaces appartenant à des coopératives. Le caractère de ces mouvements marginaux est toujours frappant dans l’image de ce quartier où les murs sont recouverts de graffitis et de Street Art.  Kreuzberg vous propose un nombre impressionnant d’endroits à visiter et de rues dans lesquelles flâner. Nous vous y emmenons en visite guidée lors de notre circuit consacré au Berlin authentique et au Street Art.

A NE PAS MANQUER – LES JARDINS URBAINS À KREUZBERG

Sur la Moritzplatz, une friche encombrée de détritus fut occupée au début des années 2000 par les voisins qui l’ont transformée en jardin urbain. Le Prinzessinengarten – le jardin des princesses – est l’un de ces projets autogérés. Vous pourrez vous balader entre les plantations de légumes, y manger dans le self-service ses produits (complétés par des ingrédients bios de la région), y échanger livres et vêtements ou encore observer leur apiculteur rendant visite à ses ruches. Les habitants y viennent acheter leur terre, leurs semences et plantes pour embellir leurs balcons.

KREUZBERG PENDANT LA GUERRE FROIDE

Le quartier turc était dans le secteur américain, et une partie de Kreuzberg, nommée SO36 était même enfermée sur trois côtés par le Mur de Berlin. C’est dans ce quartier qu’il y avait le célèbre point de passage du Checkpoint Charlie, qui fut le théâtre de la confrontation entre les chars américains et soviétiques à l’automne 1961. Il existait plusieurs point de passage moins célèbres entre Berlin-Est et Berlin-Ouest. L’un d’eux était situé sur un pont, l’Oberbaumbrücke. Ce pont en briques rouges avec des tours néo-gothiques était un point de passage uniquement autorisé pour les Berlinois de l’Ouest. C’est à mon avis le plus beau pont de Berlin – ou du moins le plus kitsch. Si vous le traversez, vous vous retrouverez à Berlin-Est, dans le quartier de Friedrichshain. La première chose que vous y verrez est la plus longue partie du Mur de Berlin conservée à ce jour : la East-Side-Gallery. 

MUSÉES À VISITER À KREUZBERG

  • Le musée du quartier. Près de la station de métro de Kottbusser Tor, vous trouverez le musée du quartier de Kreuzberg-Friedrichshain. Ce musée gratuit vous montre l’évolution du quartier et vous plonge son l’histoire militante au 20ème siècle.
  • Museum der Dinge. Au coin de la rue, vous trouverez l’étonnant Museum der Dinge – le musée des choses. Une collection des objets produits pas l’industrie allemande, classifiée dans de belles vitrines. Vous y trouverez de tout, des jouets pour enfants au matériel de bureau. C’est un voyage à travers le design, un dialogue entre l’art et la production industrielle.
  • Le Musée Juif de Berlin est aussi dans cet arrondissement. Nous y consacrons tout un article, car il est exceptionnel sous plusieurs aspects.
  • Currywurst Museum.  A l’ouest de Kreuzberg, vous auriez trouvé le Currywurst Museum – Le musée de la currywurst, qui est fermé depuis peu.  Vous ne connaissez pas encore cette spécialité berlinoise ? Vous découvrirez toutes les spécialités de la région dans notre article sur les cuisines de Berlin.
Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Valider*