Pulsa 'Intro' para buscar o 'Esc' para salir
Il Checkpoint Charlie a Berlino

Le Checkpoint Charlie à Berlin

Le Checkpoint Charlie à Berlin

Il Checkpoint Charlie a Berlino ,

Le Checkpoint Charlie : un symbole de la Guerre Froide au centre de Berlin.

Le Checkpoint Charlie est certainement l’un de ces endroits à Berlin qui laissent toujours un peu perplexe.

Un carrefour où des centaines de visiteurs et de groupes accompagnés de guides touristiques, au milieu des fast-food américains et vendeurs de souvenirs “made in China”, s’arrêtent pour essayer d’imaginer ce que fut, dans les années 60, l’endroit le plus ardent de la Guerre Froide.

Aujourd’hui, malheureusement, à Checkpoint Charlie, il n’y a pratiquement rien d’original qui puisse nous ramener à l’époque du Berlin divisé. Actuellement, en effet, l’angle de la Friedrichstrasse et Zimmerstrasse est un espace avec de nombreux chantiers de construction.

QU’ÉTAIT LE CHECKPOINT CHARLIE À BERLIN ?

Le Checkpoint Charlie était situé entre les quartiers de Mitte – Berlin Est et Kreuzberg – Berlin Ouest. A cette époque, la frontière entre le Berlin communiste et le Berlin capitaliste coupait l’une des rues les plus importantes du centre-ville en deux : la Friedrichstrasse. Presque tous les bâtiments historiques du quartier ont été détruits pendant la Seconde Guerre Mondiale et les ruines ont été dégagées immédiatement après la guerre. Mais c’est en 1961, avec la construction du Mur de Berlin, que ce lieu est devenu de plus en plus important et significatif.

Le Checkpoint Charlie est le seul poste frontière entre Berlin-Ouest et l’Allemagne de l’Est qui soit resté vivant dans la mémoire collective non allemande. En effet, ce point de passage était réservé aux étrangers et aux forces armées d’occupation. Pour les Allemands de l’Est et de l’Ouest, la traversée de la frontière par la gare de la Friedrichstrasse était beaucoup plus importante. En fait, c’est là qu’ils accédaient habituellement à Berlin Est, lorsqu’on leur permettait de le faire. Ce dernier, surnommé Palais des Larmes est aujourd’hui accessible gratuitement et propose une exposition de qualité.

Le Checkpoint Charlie à Berlin

D’OÙ VIENT LE NOM CHECKPOINT CHARLIE ?

Entre Berlin-Ouest et l’Allemagne de l’Est, il y avait 11 points de passage frontaliers autorisés. Certains étaient réservés aux piétons, d’autres aux étrangers et d’autres encore étaient réservés exclusivement aux Berlinois.

Deux d’entre eux avaient un nom tiré de l’alphabet phonétique de l’OTAN et étaient deux postes frontaliers sous contrôle américain :

Le point de contrôle BRAVO était la porte d’entrée la plus importante pour le trafic routier de l’Allemagne de l’Ouest à travers la République démocratique allemande (RDA) et le passage se trouvait sur l’autoroute en direction de Magdebourg-Hannover, au sud-ouest de Berlin.

Le point de contrôle CHARLIE se trouvait à l’angle des rues Friedrichstrasse et Zimmerstrasse.

Si nous avons Bravo et Charlie, où était Checkpoint ALPHA ?

Alpha était le point de contrôle le plus important pour ceux qui passaient de l’Allemagne de l’Ouest à l’Allemagne de l’Est. Il se trouvait à deux heures de route de Berlin, dans la zone frontalière entre le Land Niedersachsen (Basse-Saxe) et la RDA, près de la ville de Marienborn.

LE CHECKPOINT CHARLIE PENDANT LA GUERRE FROIDE

Le carrefour entre la Friedrichstrasse et la Zimmerstrasse est un lieu emblématique de la guerre froide depuis plus de deux décennies. C’était le passage frontalier urbain le plus important entre les secteurs soviétique et américain et il est devenu très célèbre quelques mois après la fermeture définitive de la frontière, le 13 août 1961.

Le 27 octobre 1961, pendant plusieurs heures, c’est devenu l’endroit le plus chaud de la Guerre Froide, à deux pas de la troisième guerre mondiale, au plus fort d’une période de tensions entre l’Amérique et l’Union soviétique appelée la « Crise de Berlin« .

Les corps des M-48 américains ont tenté de franchir la frontière par le Checkpoint Charlie et se trouvèrent face aux chars soviétiques T-55 de l’autre côté. Ils furent face à face pendant seize heures, les canons pointés mais sans avancer, tandis que les diplomates américains et soviétiques tentaient de trouver un compromis.

De plus, une année après la construction du Mur de Berlin, le 17 août 1962, Peter Fechter, 18 ans, fut tué par des gardes de la RDA, tout près du poste de contrôle Charlie. Le jeune Berlinois de l’Est avait prévu de s’évader avec un ami. Tandis que son ami réussissait à traverser la « bande de la mort » et à sauter le Mur, Peter Fechter fut touché par les coups de feu des gardes de l’Est, alors qu’il grimpait devant des dizaines de témoins de l’Ouest. Malgré les appels à l’aide et les cris, il n’a pas reçu d’aide et est mort après environ une heure de terrible agonie devant les caméras occidentales.

LE CHECKPOINT CHARLIE À BERLIN AUJOURD’HUI

Sa situation centrale a fait du Checkpoint Charlie un véritable lieu de pèlerinage pour les touristes à Berlin, mais il est clair que les Berlinois évitent le Checkpoint Charlie parce qu’ils l’identifient aux aspects les plus désagréables du tourisme de masse. Le conseil municipal discute de ce qu’il faut faire de cet endroit depuis des années.

Une copie de la salle de contrôle américaine (l’original se trouve à l’extérieur de Berlin dans l’Allierten Museum – le Musée des Alliés) sert maintenant à des centaines de visiteurs à Berlin pour prendre des photos avec de jeunes étudiants déguisés en soldats américains.

A quelques mètres de l’intersection se trouve également un musée qui raconte l’histoire de l’évasion des Berlinois. Nous ne pouvons pas vous le recommander, si ce n’est pour ses panneaux explicatifs en français, bien qu’il soit très visité. Je suppose que c’est à cause de son emplacement.

Le Checkpoint Charlie à Berlin

L’INSTALLATION DE L’ARTISTE FRANK THIEL AU CHECKPOINT CHARLIE

L’installation de l’artiste Frank Thiel montre des photos en couleur d’un jeune soldat américain et d’un jeune soldat russe gardant le territoire ennemi.

Les photos ont été prises en 1994, avant le retrait des forces alliées de Berlin. Il est intéressant de noter que le soldat « soviétique » porte déjà l’uniforme de l’armée de la nouvelle Fédération de Russie.

LES FILMS QUI ONT RENDU LE CHECKPOINT CHARLIE CÉLÈBRE

  • L’espion venu du froid (1965), inspiré d’un roman de John le Carré.
  • Funérailles à Berlin (1966), avec Michael Caine.
  • Octopussy – Operation Octopus (1983), le treizième film de la saga James Bond.

COMMENT SE RENDRE AU CHECKPOINT CHARLIE

Métro : arrêt Kochstrasse (ligne U6) ou Stadtmitte (ligne U2).

Bus : arrêt Checkpoint Charlie (ligne M29).

À pied : depuis le Gendarmenmarkt, la Topographie de la Terreur ou la Potsdamer Platz.

Avec notre visite privée BERLIN EN UN JOUR.

VISITES À FAIRE SI LA PÉRIODE DE LA GUERRE FROIDE VOUS INTÉRESSE

Si vous voulez en savoir plus sur l’histoire de la capitale allemande pendant les 40 ans de la RDA, je vous suggère de participer à la visite guidée en français de BERLIN-EST ET LE MUR DE BERLIN. Vous pouvez privatiser cette visite du Mur de Berlin pour votre groupe.

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Valider*